Vienne c'est en Autriche

Publié le par Jiizus

Je suis revenu d'Autriche.
L'Autriche c'est un pays bizarre.
Déja ils parlent allemand, et ca c'est quelque chose de pas très normal en soi.
En plus ils ont des toilettes avec le trou tout devant et pas derriere, ce qui a des conséquences un peu bizarres quand on y réfléchit bien
Y'a des panneaux avec marqué "interdit" sur à peu près tout : on a pas le droit de jouer au foot, de faire du rollers, de promener son chien, de faire du skate, de se mettre tout nu dans la rue, de traverser en dehors des clous... Bref je me dis que les enfants autrichiens doivent se faire un peu chier.
Mais pour autant, c'est un pays super cool, la plupart des gens se marrent quand tu respectes pas les panneaux, les flics te proposent des bières quand ils te prennent en train d'escalader les murs d'une brasserie...
En plus on y boit de la bière en grande quantités et pour pas cher et c'est pareil pour la bouffe.
 
Alors moi je dis vive l'autriche, mangez en.
 
On y a passé deux semaines, je me suis retrouvé à partager ma piaule avec deux allemands : dur dur le spectacle quand tu t'endors le premier soir tout seul dans ta chambre et quand tu te réveilles le lendemain matin y'a deux allemands en slip qui te regardent ... visions d'horreur. Et encore je vous parle pas des slovaques nymphomanes qui vivaient à coté de chez nous et qui ouvraient leur porte en petite tenue avec une bouteille de vodka à la main à chaque fois qu'elle nous entendaient arriver ... "Ho vous venir faire fête avec nous dans la chambre ? Nous plein d'alcool, complètement bourrées !!! - Euuuh non là en fait il est 7h du soir alors on avait plutot prévu d'aller manger dans Vienne en fait, une autre fois peut être ?"
 
J'aime bien cette notion de "workshop" multiculturel où on constate qu'au bout de 3 jours d'échanges intensifs les 5 pays se sont rejoints autour des thèmes alcool - scatologie - sexe - foot. Je me dis que finalement ou qu'on aille en Europe on est un peu chez soi.
 
J'aime aussi ces drôles de discussions sur l'urbanisme avec des slovaques qui après un exposé sur Hautepierre (notre Vaulx en Velin Strasbourgeois) viennent nous voir en nous disant "Waaah c'est super beau comme quartier, je comprends pas que vous ayez des problèmes, moi j'adorerai vivre dans un endroit pareil" 
 
Discussion classique :
"Hé connards de francais ! Vous allez ou ? Vous venez sur le toit avec nous pour picoler ou vous partez bouffer des grenouilles ?"
"Ta gueule batard d'allemand moi au moins je m'enfourne pas des saucisses dans la gorge à longueur de temps. On va prendre une douche et on achète des kebabs, et puis on vous rejoint"
"Dépêchez vous sinon on boit vos bières"
 
Bref.
 
J'aime aussi le langage "workshop" c'est à dire une mixture anglais-allemand-francais parfaitement compréhensible surtout quand t'as trop bu, mais qui gobalement ne ressemble à rien alors venez me parler d'expériences culturelles européennes qui améliorent ton niveau en langue, globalement t'as surtout appris à dire "bière" - "foutre" et "nourriture" en 5 langues mais tu sais toujours pas parler avec l'autochtone autrichien quand il te demande (poliment) pourquoi tu urines sur sa voiture...
 
Au final de deux semaines de "boulot" on a produit un flim sur nos actions de guérilla urbaine, c'est à dire des images d'étudiants qui investissent des lieux avec 500 cagettes de biere (vides) pour "transformer l'espace" de manière agressive, et qui après essayent de demander aux habitants ce qu'ils en pensent. Mais il n'y a pas que ca.
Certains on fait des flims sur l'identité du quartier
Certains on fabriqué des jeux grandeur nature dans la rue pour que les gamins puissent les investir, jouer, hurler pendant des heures et finalement tout détruire à coups de pieds et enfin pisser dessus (et après on s'étonne que j'aime pas les enfants)
Certains ont transformé tous les panneaux d'interdiction d'un quartier en panneaux de "faites ce que vous voulez, c'est cool"
Certains ont passé leur vie sur Youtube à regarder des videos de breakdance (big up aux slovaques)
Certains ont fait des choses parfaitement incompréhensibles, même pour eux (enfin je crois)
 
Aaaah j'ai envie d'y retourner. La ce matin je suis au bureau et c'est dur.

Publié dans Excursions

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article