Lendemains difficiles

Publié le par Jiizus

Alors ok il fait beau, je suis au bureau avec une tasse de café, mes pantoufles et une boite de craquinettes à la fraise, et en plus hier soir j'étais bourré au bologne avec moult filles chez moi, n'empêche que :

1) Je suis malade
2) J'ai vachement la gueule de bois (encore une fois, finir au vin rouge n'est pas une bonne idée) et j'ai l'impression d'avoir avalé un cendrier
3) Un gendarme s'amuse à se prendre pour Chips sous mes fenetres et fait gronder sa grosse moto moche depuis 1/2 h ce qui a tendance à cogner à l'intérieur de mon crâne de manière fort désagréable
4) Je travaille sur un marché public pour les handicapés.
 
Autant de raisons de cracher mon mépris et ma rage à la gueule du monde.
 
Hier j'ai eu cours de projet, ce qui a l'air anodin comme ca, mais ce qui est fou c'est que après 3 ans à TPE on a tendance à oublier que parfois on peut ressortir d'un cours en disant "putain c'était trop bien, j'ai pas vu les 4h passer".

J'ajoute en outre que l'orateur a glissé moult blagues sur les suisses et les handicapés dans son discours, ce qui me le rend d'autant plus sympathique.
 

Publié dans Le Boulot

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article