Le yogging

Publié le par Jiizus

Des fois, quand l'envie m'en prends, je vais courir.
"Faire du yogging" comme on dit. Et j'aime ca.
Jusqu'à un passé très récent le concept de courir pour revenir à son point de départ me laissait très dubitatif, mais pourtant on y prend vite plaisir.

En descendant l'Ill on a un joli paysage et on court presque dans les champs à certains moments.
Et puis on peut voir des gens. Plein.
Et croyez moi des gens j'en vois pendant mon parcours.
Du gars qui te double comme une locomotive pour te foutre la honte mais que tu retrouves 500m plus loin couché par terre aux clodos assis sur les bancs qui me demandent en passant si j'ai pas une clope (!?!)
J'aime bien aussi les djeunz qui font du skate devant le musée d'art moderne et qui se foutent de toi quand tu passes avec ton débardeur et ton short, alors qu'ils sont tous sapés comme des chanteurs de Tokyo Hotel.

L'autre jour un con quelconque m'a fait "tu suces ?" alors je lui ai répondu "pas aussi bien que ta mère" et j'ai accéléré.

J'aime courir. L'autre jour je me suis dit "tiens si j'essayais ce parcours, j'ai jamais tenté"
Bon je me suis perdu, du coup.
Je me suis retrouvé à l'autre bout de Koenigshoffen (c'est à dire loin) devant les locaux de la DDE et j'ai réalisé que sans le vouloir vraiment, j'allais sans doute faire mon premier 10km.

Maintenant je cours sur une base de 10km, mais en le faisant exprès.
Tiens je vais y aller en rentrant, ca me fera du bien.

Publié dans La ville

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article